Revue de presse du 20 avril 2020

Cette rubrique propose de revenir sur les temps forts de l’actualité environnementale. A découvrir cette semaine : la biodiversité et la sortie de crise.

The Guardian, Wildlife destruction ‘not a slippery slope but a series of cliff edges’ – 08/04/2020

Le changement climatique se traduirait par des séries d’effondrements brutaux de la biodiversité, et non un déclin progressif. Les écosystèmes marins pourraient s’effondrer dans la décennie à venir et les écosystèmes terrestres au cours de la décennie 2040 si le changement climatique n’est pas limité. A découvrir ici.

Usbek & Rica, Covid-19 : sommes-nous devenus trop intolérants au risque ? – 16/04/2020

Aussi dramatique soit-elle, la pandémie de Covid-19 n’est ni la première ni la plus grave de l’histoire. Elle semble également moins désastreuse que d’autres cataclysmes annoncés, notamment liés à l’urgence climatique. Pourquoi dès lors suscite-t-elle une réaction aussi intense et à générer des sacrifices consentis d’une ampleur inédite ? A découvrir ici.

Youmatter, “Monde d’après” : est-on sûr de pouvoir se passer du monde d’avant ? – 16/04/2020

La crise du coronavirus déclenche les espoirs de bâtir un nouveau monde. Mais eston réellement prêts à abandonner les avantages du monde d’avant pour bâtir celui d’après ? Pas si sûr. A découvrir ici.

Euractiv, Le coût de l’inaction climatique comparable à celui d’une pandémie annuelle – 16/04/2020

Selon une étude chinoise, le coût de l’inaction climatique est six à dix fois supérieur à celui de la stabilisation du réchauffement imposée par l’Accord de Paris. A découvrir ici.