Revue de presse du 6 avril 2020

Cette rubrique propose de revenir sur les temps forts de l’actualité environnementale. A découvrir cette semaine : le coronavirus, sans surprise, et la sortie de crise.

Usbek & Rica, Covid-19 : Entre l’avant et l’après, un long maintenant – 02/04/2020

En ces temps tragiques, il faut se garder des fantasmes aussi bien de « l’avant » que de « l’après ». Suspendus entre deux états temporels et mis en déroute par une épidémie qui menace les individus dans leur être et les sociétés dans leurs structures, nous avons le devoir d’organiser la riposte dans ce « long maintenant » qui risque de durer… longtemps. Là résident sans doute les traces d’un futur balbutiant. A découvrir ici.

FING, Demain, la dernière start-up ? – 02/04/2020

Le philosophe Alexandre Monnin et l’économiste Diego Landivar se présentent, ironiquement, à la manière de deux entrepreneurs venus exposer leur « business plan pour arrêter le monde et fermer l’avenir » sous la forme d’une banque publique de désinvestissement, désinnovation et désincubation. Destauration, disnovation, défuturation, l’enjeu, soulignent les chercheurs, n’est pas tant de rendre nos technologies durables, que de trouver « les modalités des soins palliatifs de l’innovation ». A découvrir ici.

Youmatter, La crise du coronavirus sonnera-t-elle la fin du capitalisme néolibéral ? – 02/04/2020

Délocalisations, réduction des budgets publics liés à la protection sociale, concurrence fiscale : « la crise du coronavirus va amener à remettre en cause tous ces choix du capitalisme néo-libéral« , indique Patrick Artus dans le Fash Economie de Natixis. A découvrir ici.

Euractiv, L’UE relèvera ses objectifs climatiques pour 2030 malgré le report de la COP26 – 03/04/2020

La Commission européenne assure qu’elle continuera à travailler sur les objectifs climatiques pour 2030, malgré l’ajournement de la 26conférence annuelle de l’ONU sur le climat qui devait se tenir en novembre à Glasgow. A découvrir ici.

Euractiv, Des plans de relance à +2 °C ou +4 °C  après le coronavirus ? – 25/03/2020

Les pays industrialisés vont déverser des milliards de dollars d’argent public pour relancer l’économie. Aucun programme ne s’interdit de renflouer les industries responsables du changement climatique, au risque d’accélérer le réchauffement. A découvrir ici.