Revue de presse du 23 mars 2020

Cette rubrique propose de revenir sur les temps forts de l’actualité environnementale. A découvrir cette semaine : le coronavirus, sans surprise, l’Amazonie et les insectes.

Novethic, L’Amazonie pourrait disparaître en 50 ans à cause du changement climatique et de la déforestation – 21/03/2020

D’ici 50 ans, la forêt amazonienne pourrait disparaître sous l’effet de sécheresses répétées et de coupes rases pour la production d’huile de palme, de biocarburants, de soja ou de viande bovine. Cela va avoir des impacts sur des dizaines de millions de personnes qui dépendent de la forêt pour leur survie mais aussi pour des milliers d’espèces. A découvrir ici.

Usbek & Rica, 5 pistes pour mobiliser sur le climat autant que sur le coronavirus – 14/03/2020

Face à la pandémie de coronavirus, des mesures radicales sont prises, bouleversant nos vies quotidiennes et heurtant nos intérêts économiques. L’union sacrée est réclamée par le président de la République. Exactement le type de réactions que nous devrions avoir également en urgence face à la crise écologique… A découvrir ici.

Reporterre, Pour le climat, il y aura « un avant et un après coronavirus » – 17/03/2020

En ralentissant l’activité économique, la pandémie de coronavirus baisse aussi les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique. Mais le répit ne pourrait être que de courte durée… À moins que la situation ne provoque une prise de conscience inédite. A découvrir ici.

Actu Environnement, Biodiversité : les statistiques officielles révèlent la disparition des insectes en France métropolitaine – 20/03/2020

Le ministère de la Transition écologique publie l’évaluation 2013-2018 de l’état de conservation des habitats et des espèces rares ou menacées. La situation est préoccupante pour les insectes : 35 % des évaluations seulement sont favorables. A découvrir ici.

Reporterre, Comment la pollution nous rend plus vulnérables au coronavirus – 18/03/2020

Pollution de l’air, expositions aux pesticides et aux perturbateurs endocriniens sont responsables d’une augmentation des maladies chroniques et des cancers. Autant d’affections qui rendent notre système immunitaire moins performant face au Covid-19. A découvrir ici.