Revue de presse du 17 février 2020

Cette rubrique propose de revenir sur les temps forts de l’actualité environnementale. A découvrir cette semaine : la géo-ingénierie, une étude sur la collapsologie, et les engagements de l’Etat.

Fondation Jean Jaurès, 10 février 2020 – La France, patrie de la collapsologie ?

Et si le récit de l’effondrement futur de nos civilisations n’était pas le nouvel avatar du pessimisme français ? S’appuyant sur une étude internationale menée en France, au Royaume-uni, en Allemagne, en Italie et aux États-unis, Jean-Laurent Cassely et Jérôme Fourquet montrent pourquoi et comment la collapsologie rencontre un écho important en France et dévoilent les affinités politiques de ses adeptes. A découvrir ici.

We Demain, 13 février 2020 – La géo-ingénierie, « une épée de Damoclès sur la tête des jeunes générations »

Les projets fous de la géo-ingénierie pourront-ils sauver le climat ? Réponse de Jean Jouzel, climatologue et vice-président du groupe scientifique du GIEC de 2002 à 2015. A découvrir ici.

Novethic, 12 février 2020 – Adaptation, biodiversité, exemplarité de l’Etat : ce qu’il faut retenir du 4e Conseil de Défense Ecologique

Au menu du quatrième Conseil de défense écologique, qui se tenait le mercredi 12 février, le gouvernement a promis des mesures d’adaptation au changement climatique censées protéger 17 millions de Français. Il confirme la protection d’un tiers du territoire dans le cadre de la conférence onusienne sur la biodiversité. Et pour convaincre, l’État va se montrer exemplaire sur l’avion, le plastique ou encore les pesticides. A découvrir ici.

Maddyness, 11 février 2020 – Le fléau écologique des retours colis

Sitôt acheté, sitôt renvoyé : de plus en plus de consommateurs pratiquent le « wardrobing », le fait d’acheter un article, de l’utiliser puis le retourner. Des allers-retours qui constituent un véritable casse-tête logistique, multiplient les petits trajets et surchargent les espaces de stockage. Sans compter qu’une grande partie des produits retournés sont tout simplement oubliés ou jetés à la poubelle. A découvrir ici.

L’info Durable, 17 février 2020 – Patagonia redémarre sa tournée de réparation de vêtements gratuite

Conserver un vêtement pendant neuf mois supplémentaires permet de réduire la consommation de carbone, de déchets et d’eau de 20 à 30 %. C’est pourquoi la marque de vêtements Patagonia propose un programme gratuit pour réparer ses vêtements. Elle redémarre sa tournée pour la troisième année consécutive. A découvrir ici.